Urbanisme

Nos actions en lien avec l’aménagement du territoire

Toujours à des fins de préservation, L.A.C. s’investit à plusieurs niveaux en ce qui concerne l’urbanisme et l’aménagement du territoire. Vous trouverez ici les actions que nous réalisons afin de limiter la bétonisation et d’aménager des espaces qui profitent à tous (humains et non-humains).

Valorisation des sentiers pédestres

Chemin de marche-pied du littoral

L.A.C. a collaboré avec l’association Le Lac Pour Tous dont l’objectif commun était de faire respecter la servitude de marche-pied le long du littoral.

Suite à un bon dialogue avec les propriétaires ainsi qu’un accompagnement dans l’accessibilité du chemin (balisage, portails, pauses de marches etc.) soutenu par la mairie, il est enfin possible aujourd’hui de suivre le chemin de marche-pied d’un bout à l’autre de la commune. Notre association s’est beaucoup mobilisée notamment dans la signalisation, à savoir par la pause de panneaux indiquant les règles de bonnes conduites.

Aujourd’hui, bien que la majorité des promeneurs respectent les règles du sentier, certains font encore preuve d’incivilités (feux, chiens sans laisses, déchets etc.). Nous appelons donc à la bienveillance de chacun en circulant sur le sentier.

Sentier de Grande Randonnée (GRP)

Il y a deux ans, L.A.C. a initié la demande d’un nouveau tracé pour le chemin de Grande Randonnée du Littoral du Léman (GRP). L’objectif : permettre aux marcheurs de randonner au plus près du lac et de réduire les portions sur des chemins goudronnés. Cette initiative a été approuvée par la mairie et bien que le sentier ne permette pas d’avoir “les pieds dans l’eau”, la promenade offre des points de vue extraordinaires sur le lac.

Balisage : jaune et rouge

Nouveau tracé : en bleu, voir photo ci-contre “révision du parcours du GR”

Cartographie du tracé à imprimer ou télécharger

une balade le long du littoral

accessible pendant toutes les saisons

des paysages à couper le souffle

Pause de signalisations et indications

entretiens et défrichages des sentiers

révision du parcours du GR

Création de l’observatoire ornithologique

Le premier observatoire du littoral lémanique français

les premiers plans du projet

la construction : 6 pieux et 6 tonnes de chêne

des outils pour identifier les oiseaux

au plus près des roselières

166 espèces d'oiseaux à retrouver sur e-bird

Du rêve à la réalité : la naissance d'un projet

Cet observatoire est l’aboutissement d’une suggestion répétée de L.A.C. auprès de la municipalité de Chens-sur-Léman dès 2008. Suite au feu vert de la mairie en 2017, l’association L.A.C. a collaboré avec Thonon Agglo, la mairie et la LPO afin de déterminer le lieu d’implantation le plus adéquat : cet endroit a été choisi en fonction des habitudes des oiseaux migrateurs et de son accessibilité via le chemin communal : Thorson.

Consulter l’historique de l’observatoire ornithologique

Un travail d'équipe

Ce beau projet est le résultat d’une collaboration avec plusieurs acteurs :

  • l’association L.A.C., à l’initiative de l’observatoire
  • la commune de Chens-sur-Léman qui a validé et soutenu le projet
  • Thonon Agglomération Environnement qui a relevé les fonds, effectué les appels d’offres et a été le maître d’oeuvre du projet
  • l’Office Nationale des Forêts (ONF) qui a réalisé la construction de l’observatoire (6 tonnes de chêne et bois exotique pour les 6 pilliers)
  • la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) avec qui L.A.C a co-évalué l’emplacement idéal
  • la Salamandre qui nous a autorisé à publier ses mini-guides afin d’identifier les espèces d’oiseaux
Les oiseaux à observer

Saviez-vous qu’il y a près de 166 espèces d’oiseaux qu’il est possible d’observer sur nos rives ?

Si vous souhaitez les découvrir ou partager vos observations, nous vous recommandons de consulter la page e-bird de Tougues. Nous remercions Andy Woodward et Jonathan Guillot pour leurs précieux partages.

Participation aux révisions d’urbanisme

Révision des plans d'urbanisme de la commune

Depuis la création de l’association, L.A.C. collabore et participe à la révisions des Plans d’Occupation des Sols (P.O.S), Plan Local d’Urbanisme (P.L.U), Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (P.L.U.I). Notre président Thierry le Borgne a participé de manière beaucoup plus officielle dans le dernier P.L.U et P.L.U.I en tant que Personne Publique Associée et représentant de la FNE.

Cette implication permet de comprendre les règles qui encadrent notre village et de défendre et protéger les zones naturelles.

Grâce à cette action, nous avons réussi à obtenir le respect de la bande des 100 mètres (une grande acquit !), de classer des haies protégées, et nous espérons que soient bientôt reconnus les arbres remarquables.

P.L.U. du 30 novembre 2018

L.A.C. a participé à la révision du nouveau P.L.U arrêté le 30 novembre 2018. Ce nouveau P.L.U se caractérise par :

  • une limitation des futures constructions à l’intérieur du bâti existant
  • une réduction de la consommation des terres agricoles

Ce P.L.U a bien pris en compte la préservation et la sauvegarde de l’environnement de la commune :

  • en créant une bande des 100 mètres, clairement identifiée dans le règlement graphique par la zone NI
  • en tenant compte de nos suggestions pour les eaux pluviales
  • en répertoriant les “haies et boisements protégés”

révision du nouveau PLU

haies et boisements protégés

un patrimoine naturel à préserver

bande des 100 mètres : chapitre 1 et article 1 N

réseau des eaux pluviales : secteur Séquoia

Vigilance administrative

Coupes de bois illégales

décharges sauvages

permis de construire non conformes ou douteux

vandalisme

Dégâts liés aux causes naturelles

Dégradation de l'environnement

L.A.C. est très attentive aux dégradations causant du tord à l’environnement naturel de la commune.

Nous avons du intervenir à plusieurs reprises afin de dénoncer des coupes de bois illégales. En effet, certaines zones boisées classées et protégées ont subit des coupes rases. L.A.C. est aussi intervenu et a porté plainte contre des dégradations volontairement menées sur les barrages des castors.

Notre association garde également un oeil attentif aux diverses formes de pollutions (eau, déchets etc.). Si vous êtes témoin de dégradations sur l’environnement, nous vous prions de bien vouloir nous contacter au plus vite.

Construction et bétonisation

L’association L.A.C. surveille avec attention les nouveaux projets et permis de construire afin de s’assurer de leur conformité avec les règles en vigueur.

À de multiples reprises, nous avons alerté les autorités compétentes sur des défauts de permis de construire ou des constructions douteuses. Grâce à nos actions, certains projets et tentatives de bétonisation sur des zones naturelles à fort intérêt écologique ont été abandonnés

Vandalisme et incivilités

L’association L.A.C. est, malgré elle, le témoin du vandalisme qui, bien que rare, est présent sur notre commune. Nos efforts et notre enthousiasme à initier de nouveaux projets se retrouvent parfois sabottés : l’observatoire ornithologique a par exemple été tagué, les pannaux cassés ou volés, le carnet d’observations complètement ravagé.

Certaines provocations, comme les décharges sauvages déposées juste devant nos banderoles, nous choquent.

Néanmoins nous ne décourageons pas, et espérons que ce genre d’incivilités seront vouées à se réduire – pour le respect des habitants, des enfants, et des futurs générations.

Consulter l’article du 24.11.2020 du Messager

Découvrez nos autres champs d’action

Nous contacter

11 + 8 =